Speakers' Corner

1

Projet SEI Odivelas

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 1

Mairie d’Odivelas (Portugal)
Mme Fernanda Franchi
En 2010, les écoles publiques d’Odivelas se sont jointes au Comté pour mener à bien ce projet municipal, au sein d’un pôle de synergies basé sur les besoins dont le territoire manque pour répondre efficacement à la diversité. Il a pour objet de favoriser la réussite scolaire et l’intégration sociale, en prévenant les phénomènes de décrochage et d’absentéisme parmi les enfants qui fréquentent les crèches, les maternelles et les niveaux 1 et 2 de l’école publique d’Odivelas. Son principal objectif est la prévention des comportements à risque et de l’exclusion sociale, ainsi que la prévention de l’absentéisme, de l’échec et du décrochage scolaire.

2

Des paroles aux actes – une question de partage

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 1

Commune de Paredes (Portugal)
Mme Marlene Silva
Le projet se compose de deux actions différentes mais complémentaires: Telecare et Pilot Volunteer Proximity Project (Projet pilote de bénévolat de proximité). Le premier est un service de soutien aux personnes âgées n’ayant plus l’autonomie suffisante pour vivre seules, mais désireuses de préserver leur indépendance (en évitant de vivre avec leur familles) ou simplement parce qu’elles n’ont aucun soutien familial. Le second a été défini dans le prolongement de la mise en œuvre du service Telecare, lorsque la mairie a décidé de promouvoir le Projet pilote de bénévolat de proximité, avec pour objectif de combattre l’isolement et la solitude de la population âgée de la région.

3

De nouvelles actions de Bairro-escola (Quartier-école) - de 1997 à 2014

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 1

ONG Cidade Escola Aprendiz de Sao Paulo (Brésil)
Mme Natacha Costa
Bairro-escola est l’une des méthodes qui ont inspiré le projet Mais Educação, un programme fédéral visant à multiplier les possibilités d’apprentissage offertes aux enfants et adolescents des écoles publiques brésiliennes, en particulier ceux vivant dans des conditions sociales extrêmement précaires. Grâce à ce programme, les idées de Bairro-escola ont été diffusées dans une cinquantaine d’écoles publiques du pays.

4

Programme Maís Educaçao (Davantage d’éducation), à l’intention des élèves du noyau régional d’enseignement de Pato Branco, Paraná, Brésil: Grandes lignes et activités de développement

Juedi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 2

Universidad Federal da Fronteira. (Brésil)
M. Elsio Jose Cora
Ce travail est lié à la question de l’Éducation Intégrale, c’est-à-dire au prolongement de la journée scolaire, dont la totalité est ainsi consacrée à l’éducation des élèves, dans l’État de Paraná, au Brésil, en accord avec le programme du gouvernement brésilien intitulé Maís Educaçao. Il présente les grandes lignes du programme et les activités choisies pour le développer. Pour ce qui est des aspects méthodologiques, il indique deux étapes: la première, qualitative, basée sur la littérature de recherche théorique traitant de l’éducation intégrale et du programme Maís Educaçao, aux niveaux national et régional; la deuxième, quantitative, impliquant de rassembler et systématiser les données sur les écoles appartenant au Noyau Régional de Pato Branco.

5

Señal de futuro (Signe d’avenir)

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 2

Mairie de Rosario. Argentine
Mme Laura Alfonso
Nous vivons dans une société majoritairement entendante, où, hormis les difficultés dues à leur handicap, les sourds ont à subir au quotidien plusieurs problèmes de relation, d’éducation, de travail et de développement parce que les communications sociales et la diffusion de l’information reposent pour la plupart sur le son et la langue parlée. C’est ce qu’il est convenu de nommer barrières de communication, autrement dit les obstacles, embarras ou empêchements qui compliquent ou limitent la liberté d’accès et de communication des personnes dont la capacité à entrer en relation avec leur environnement par l’audition et le langage oral est limitée, les empêchant d’y participer pleinement.

6

Réseau d’écoles et d’instituts pour l’égalité et non-discrimination

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 2

Mairie de Barcelone, Consortium d’éducation de Barcelone, ministère du Bien-être et de la famille et ministère de l’Enseignement du Gouvernement autonome de Catalogne
Mme Mirta Lojo
Programme qui aborde le processus pédagogique de prévention de la violence dans les relations interpersonnelles, et la promotion d’une citoyenneté active et engagée en faveur des droits de l’homme, dès le cursus scolaire. Actuellement, il envisage deux domaines thématiques privilégiés: prévention des relations abusives et de la violence contre les femmes, sur la base des valeurs de la coéducation; et prévention de la discrimination et des relations hiérarchisées pour des raisons d’ethnie, de fonction ou d’identité de genre et d’orientation sexuelle, sur la base des droits fondamentaux et des droits émergents.

7

Ordizia, Ville éducative

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 3

Mairie d’Ordizia. (Espagne)
M. Felix Etxebarria Balerdi
Il s’agit d’un projet qui s’est développé sur trois ans, dans le but de permettre à la mairie et aux citoyens de coopérer à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un plan rassemblant représentants municipaux, techniciens municipaux et divers collectifs et associations de citoyens.

8

Anima’t juga amb ells (Allez, joue avec eux !)

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 3

Service de l’Éducation de la Mairie de Montcada i Reixach et Kairós Vallès S.L.L. (Espagne)
Mme Anna Montse Castellà Pagola
La finalité de ce programme est de promouvoir le développement infantile et d’améliorer les pratiques éducatives familiales. Cet espace offre aux enfants un cadre de développement qui complète et prolonge ce qu’ils vivent au sein de la famille. C’est une manière de soutenir l’effort éducatif familial, en offrant aux adultes la possibilité de partager des expériences et en intensifiant tout à la fois l’estime et la confiance qu’ils ont en eux-mêmes en tant que personnes, pères et mères, et principaux éducateurs.

9

Gestion de l’inclusion dans les établissements éducatifs de Barcelone

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 / Speakers' Corner 3

Forum européen des administrateurs de l’éducation de Catalogne. Barcelone (Espagne)
Mme Mercè Berengueras
Faire connaître les différentes modalités d’inclusion et comment les élèves ayant des besoins éducatifs spécifiques sont scolarisés dans la ville. Analyser les différents modèles d’inclusion dans les écoles, connaître la diversité de la population scolaire de la ville, étudier l’efficacité des ressources employées, déterminer l’implication des agents éducatifs en matière d’inclusion, et recueillir le degré de satisfaction des différents professionnels concernés.

10

Dedeuauna

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 4

Programme Temps et Qualité de vie de la Mairie de Barcelone, district de Nou Barris, Consortium d’Éducation et Institut municipal de services sociaux (Espagne)
Mme Joana Chinchilla
Programme entamé durant l’année scolaire 2012-13 comme projet pilote à l’intention de jeunes entre 16 et 25 ans; il est conçu pour fournir des informations, des conseils et un accompagnement par le biais d’un ensemble d’actions ayant pour objectif d’assurer leur orientation et/ou leur insertion professionnelle. Après l’évaluation positive des résultats obtenus, le projet se poursuit cette année 2013-14. Sur les 59 personnes qu’il a prises en charge, 49 sont présentes depuis le début: 32 ont rempli les objectifs du programme (14 % insertion professionnelle / 14 % insertion dans des programmes de formation/ 37 % poursuite du programme).

11

Hip-hip urri!

Jeudi 13 November / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 4

IKERTZE et Mairie de Saint Sébastien (Espagne)
Mme Aitziber Aranburu Berasategui
Hip-hip Urril, October Children, initiative qui fonctionne déjà avec succès dans d’autres villes européennes, a pour l’objectif de stimuler la consommation de loisirs culturels en famille. On cherche à promouvoir la collaboration et l’échange culturel avec d’autres villes européennes, ainsi que la coopération artistique et professionnelle entre organisations culturelles, institutions et personnes, principalement grâce à la reconnaissance et à la coordination de la vaste offre culturelle de Saint Sébastien, capitale de la province de Guipúzcoa.

12

AWI.NET, grands-p@rents et petits-enf@ants travaillant ensemble en faveur de l’inclusion numérique

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 4

Mairie de Viladecans. (Espagne)
M. Joan Bassolas Ferran
La mairie de Viladecans a entamé le projet AWI.NET en automne 2011; il s’agit d’une modalité inédite de cours d’alphabétisation numérique basée sur des «couple numériques» grâce auxquels des «mammys» et des «papys» sont initiés aux arcanes de l’Internet par leurs petits-enfants. Le projet entérine un échange des rôles: ce sont les jeunes de Viladecans qui font office de «professeurs», car, utilisateurs innés du numérique, ils sont dans ce domaine les plus expérimentés. L’objectif du programme est de toucher des personnes âgées de plus 60 ans qui, sans cela, n’auraient jamais envisagé de s’inscrire à un stage d’Internet classique. S’il remplit son objectif d’inclusion sociale, ce projet œuvre également en faveur des rapports intergénérationnels et de valeurs telles que l’engagement, la patience ou la capacité pédagogique.

13

Flic Flac Circ

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 5

Institut BCN Esports de la Mairie de Barcelone (Espagne)
Mme Haidé Garriga
Le programme Flic Flac Circ a pour finalité principale de découvrir aux élèves les divers arts scéniques. Il s’agit de fournir au professorat les outils nécessaires pour travailler les aptitudes gymnastiques et acrobatiques, au sein d’un projet capable de mieux souder la classe en tant que groupe. Et de renforcer la créativité et l’imagination en élaborant un spectacle qui associe mouvement, expression et son.

14

Faire de la musique à la crèche

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 5

Écoles municipales de musique de Barcelone (Espagne)
Mmes Eulàlia Ramos et Elvira Carol
Ce projet vise à promouvoir la collaboration entre les écoles de musique municipales et les crèches municipales, avec pour objectif de procurer aux éducateurs et éducatrices des connaissances musicales élémentaires et d’enrichir l’expérience de chaque enfant dans sa relation avec la musique. Il s’adresse à 47 éducateurs et éducatrices de crèche et à un total de 521 enfants de cinq districts de Barcelone: l’Eixample, Sarrià- Sant Gervasi, Nou Barris, Sant Andreu et Sant Martí.

15

Acompany’art

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 5

AFEV, Consortium d’éducation de Barcelone et Agence de santé publique de Barcelone (Espagne)
Mme Laia Bernués
L’enfance est désormais le collectif au taux de pauvreté le plus élevé de Catalogne (26,4 % - Idescat 2012), avec un pourcentage d’échec scolaire supérieur à 28,4 % (INCAS 2006). Acompany’art est un programme qui associe des accompagnements individuels (AI) d’enfants par des mentors universitaires et l’apprentissage de techniques artistiques. Promouvoir la santé mentale, physique et sociale des jeunes exposés au risque de l’exclusion sociale, par le biais de l’accompagnement éducatif de volontaires (mentors) et de l’apprentissage des techniques du cirque.

16

Éduquer par l’art. Le Flamenco, un projet pour l’école

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 6

Centre d’éducation maternelle et primaire Virgen de la Puerta de Orihuela (Espagne)
M. Manuel Ferrer Die
Catalogué en tant que CAES (Centre de prise en charge éducative singulière) par le Conseil à l’Éducation, le collège scolarise des élèves qui présentent des besoins de compensation éducative; ceux-ci représentent un pourcentage égal ou supérieur à 30% du total de l’établissement. La finalité est d’améliorer le processus socio-éducatif des élèves en stimulant leurs capacités et leurs compétences psychosociales, avec la participation de la communauté éducative, de la société civile et des institutions. Le projet se compose des ateliers suivants: peinture, théâtre, danse, guitare, poésie et «cajón» (percussion flamenco).

17

Inclusâo para a vida (Inclusion pour la vie)

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 6

Mairie de Moura. (Portugal)
M. Antonio Senrada Simôes
Projet pour mettre en valeur les compétences et l’autonomie de citoyens atteints de handicap mental. Il est issu du besoin effectif de les intégrer dans la vie active, une fois les apprentissages socioéducatifs terminés. Comme il se doit, les intéressés sont accompagnés par des tuteurs et rétribués par la Mairie de Moura.

18

Programme Santos da Gente

Jeudi 13 novembre / 16.30 - 17.00 h / Speakers' Corner 6

Secrétariat municipal à l’Éducation de Santos. (Brésil)
Mme Audrey Kleys Cabral de Oliveira Dinan
Action socioéducative, dans laquelle le loisir et la culture sont les éléments d’inclusion sociale. Ce programme ouvre aux élèves l’accès aux sites touristiques les plus significatifs et favorise la libre expression de la créativité. Les élèves sont encouragés à comprendre la citoyenneté comme participation sociale et comme exercice de droits et de devoirs.

19

Journée de la diversité

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 1

Secrétariat à la Femme et aux Droits civils de la Mairie de Barcelone, en collaboration avec d’autres institutions et organismes (Espagne)
M. Josep Ll. Marjalizo
Manifestation destinée à promouvoir, sensibiliser et éduquer les jeunes élèves et étudiants de 12 à 18 ans en matière de droits de l’homme. Ces droits, ainsi que les organismes de référence œuvrant en leur faveur, leur sont présentés par le biais de jeux, de dynamiques, d’ateliers et de diverses propositions d’activité. Deux matinées consécutives ont été ajoutées à l’édition 2013.

20

Je vis, je coexiste et je participe

Vendredi 14  novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 1

Conseil de la Jeunesse de Barcelone – CJB (Espagne)
Mme Eva Ortigosa Pons
Projet d’action socio-éducative consistant en l’admission d’une équipe de dynamisation composée de personnes provenant du tissu associatif juvénile de la ville dans des classes de 3ème et 4ème année d’ESO de différents établissements, afin de promouvoir la participation à partir de leur propre vécu. Outre la valeur ajoutée que représente le fait de parler de participation du point de vue de leur expérience associative, ils recourent à des jeux, des dynamiques et des ressources typiques de l’éducation non formelle, qui permettent de briser la routine habituelle des classes et suscitent chez les élèves une attitude réceptive très positive envers le projet.

21

Du temps pour soi. À l’intention des enfants handicapés

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 1

Secrétariat à la Famille, l’Enfance, l’Utilisation du temps et les Handicaps, l’Institut municipal des personnes handicapées et les différents districts de la ville de Barcelone (Espagne)
Mme Joana Chinchilla
Service destiné à aider les familles avec enfants et adolescents handicapés à concilier vie professionnelle, familiale et personnelle, en leur offrant le programme Temps et Qualité de vie. Le projet présente trois volets d’action, en fonction des bénéficiaires auquel il s’adresse: Temps de quartier, temps pour soi à l’intention des proches parents d’enfants handicapés; Temps de quartier, temps pour soi à l’intention des familles ayant à charge des personnes dépendantes; et Temps de quartier, temps pour les jeunes et les adultes handicapés. Il permet aux familles de disposer de temps pour elles, tandis que les enfants et les personnes handicapées prennent part à des activités ludiques de qualité, adaptées à leurs besoins, dans des équipements publics locaux.

22

The Beit Project

Jeudi 13 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 2

The Beit Project. Paris. (France)
M. David Stoleru
Le projet propose de développer une réflexion sur les questions contemporaines du vivre-ensemble dans l’espace urbain au travers des lieux de patrimoine de différentes villes européennes. Il s’adresse aux collégiens, mais mobilise aussi les responsables locaux en matière d’éducation et d’urbanisme. Les objectifs sont les suivants: la transformation des sites de patrimoine en outils de réflexion civique, sociale et culturelle; l’utilisation des sites de patrimoine comme espaces communs, lieux de pluralité et de dialogue; l’utilisation des sites de patrimoine comme porteurs de sens et générateurs de questionnements, de recherches, de réflexion et de débats.

23

La police de proximité pour circonscrire les problèmes de la jeunesse: une communauté pour la justice des mineurs

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 2

Commune de Turin (Italie)
M. Alessandro Parigini
Au fil des années, la police de proximité, dénommée Nucleo di Prossimità,a élargi ses domaines d’intervention en s’intéressant à des thèmes liés à la sécurité concernant la protection des couches les plus défavorisées. La police de proximité s’intéresse aux domaines suivants: la violence de genre, le harcèlement obsessionnel, la violence domestique et les problématiques de sécurité liées aux jeunes, au harcèlement en milieu scolaire et aux délits spécifiques. En ce qui concerne le domaine «jeunes», la méthodologie utilisée veut aller au-delà des actions traditionnelles de surveillance/répression qui ont caractérisé les actions des forces de Police par le passé. Il a été développé une approche scientifique qui, à partir de l’analyse du contexte et de chaque phénomène, permet de déployer des stratégies d’intervention comprenant l’utilisation coordonnée d’outils tels que la mise en œuvre d’interventions pédagogiques spécifiques.

24

Université Sénior de Vila Franca de Xira

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 2

Mairie de Vila Franca de Xira. (Portugal)
Mme Marina Tiago
L’Université Sénior est un centre de culture et de savoirs, qui répond aux besoins de la population sénior, par le biais de l’éducation non-formelle dans un contexte d’éducation continue, complémentée par des activités culturelles et de recréation, fortifiant ainsi les relations personnelles, l’estime de soi et l’autonomie. Suite au diagnostic résultant de questionnaires relatifs aux besoins de la population sénior de la commune, la mairie de Vila Franca de Xira a créé l’Université Sénior. Ce projet vise à maintenir active la population vieillissante et à stimuler son intellect, qu’il s’agisse des professeurs volontaires (pour la plupart eux-mêmes retraités), comme de leurs élèves.

25

Apprendre dans les rues, à bord de l’autobus de l’espoir

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 3

Institut supérieur d’éducation de Rio de Janeiro. (Brésil)
Mmes Maria Beatriz Albernaz et Cristina Muñiz
À travers la discussion de questions qui ont été masquées à Rio de Janeiro, la prise en compte de la relation école-ville cherche à rendre visible une pratique éducative basée sur la notion de communauté. Le programme a comme objectif de donner la possibilité à des enfants, des jeunes et des adultes de se développer dans une ambiance moins stressante, de s’y sentir en sécurité et d’élargir ainsi leur univers culturel et social, en renforçant leur capacité à imaginer un espace moins violent, plus solidaire et plus agréable à vivre.

26

Banque locale de volontariat d’Águeda

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 3

Mairie d’Agueda. (Portugal)
Mme Elsa Margarida de Melo Corga
Ce programme vise à rompre l’isolement social où se trouve ses destinataires, en étoffant les réseaux de soutien formel et informel, en améliorant les relations et les activités sociales, en stimulant les compétences sociales, en offrant une assistance plus appropriée aux personnes dépendantes, en facilitant les liens communautaires entre elles et en leur procurant des moments de détente.

27

Programme Be an Entrepreneur (Soyez un entrepreneur)

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 4

Fondation Escola Emprenedors i Barcelone Activa de la Mairie de Barcelone (Espagne)
Mme Laura Serra
Le programme s’adresse principalement aux élèves du second cycle et de la formation professionnelle, avec pour objectif de susciter l’esprit d’entreprise des élèves, de renforcer chez eux les compétences associées, telles l’initiative, l’estime de soi, la confiance et l’innovation, et de leur procurer une connaissance réelle de l’entreprise. Le fil conducteur du programme Be an Entrepreneur est le suivant: créer, concevoir et développer entièrement un Project Plan, aussi bien pour enfanter une nouvelle compagnie qu’un nouveau produit ou un projet d’entreprise sociale. Au long de 13 séances, les jeunes étudiants reçoivent une formation pour développer un projet d’entreprise. Ils se regroupent par affinités et intérêts, et s’emploient à imaginer une entreprise, ainsi que ses différentes phases de réalisation.

28

Contes et micro-récits coopératifs LLACUNA DE LA MURTRA

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 4

Mairie de Gavà. (Espagne)
M. Joan Anton Bruna
De 1994 à 2008, la communauté éducative a bénéficié, à l’intention des scolaires de la ville, d’un concours littéraire intitulé Llacuna de la Murtra, dont l’objet consistait à encourager, outre la création littéraire, l’apprentissage et l’utilisation du catalan. Cette compétition, qui avait enregistré au départ 150 concurrents, en a totalisé 1680 lors de sa dernière édition en 2008.

29

Cerdanyola, tothom. Activités éducatives pour l’inclusion

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 4

Mairie de Cerdanyola del Vallès (Espagne)
Mme Maria Reina Serna
Cerdanyola, tothom consiste en la réalisation, par certaines entités du secteur du handicap, d’activités destinées à la population scolaire de Cerdanyola, et ceci jusqu’à 18 ans. Il s’inscrit dans le cadre du projet municipal Cerdanyola Educa, lequel s’adresse à tous les élèves des centres éducatifs de la commune. Au travers de ces activités, on vise à les sensibiliser aux différents handicaps depuis la prime enfance et à mettre en place une tâche d’apprentissage-service à l’intention des personnes handicapées.

30

Espaces récréatifs sur la voie publique

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 5

Secrétariat municipal à l’éducation de Guadalajara. (Mexique)
M. Mario Alfredo Navarro Ruvalcaba
Il s’agit de créer et de mettre en œuvre une pédagogie urbaine reposant sur l’éducation non formelle, au profit d’une action éducative dans les différents espaces ou zones de la voie publique de la Commune de Guadalajara, de manière à susciter l’exercice personnel et physique, à faciliter le vivre-ensemble au sein de la famille et de la société, et à contribuer au développement socioculturel, en mettant au service de la population des centres éducatifs et sociaux. L’égalité des droits et des responsabilités citoyennes. L’activité physique et les services gratuits dans ces espaces contribuent significativement à éduquer et maintenir la population en bonne santé grâce au sport, au divertissement, à l’art, à la culture, à la science et à la technologie.

31

Réseau de Points Infos Jeunes de Barcelone

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 5

Mairie de Barcelone (Espagne)
M. Joan Recasens
Services d’information, orientation et conseil, dispensés à toute la ville de Barcelone, avec pour mission de contribuer à faciliter l’autonomie des jeunes et leur inclusion dans la ville. Les objectifs en sont les suivants: répondre aux demandes d’information émanant de la jeunesse de la ville; offrir des informations homogènes et de qualité; déployer sur le territoire des actions de dynamisation de l’information afin de faciliter la participation de la jeunesse dans un contexte de proximité et de qualité du service; faire fonction d’observatoire de la réalité juvénile et en assurer la lecture des besoins; et être une référence pour diverses formalités et démarches, en adoptant le profil d’un portail de gestion et d’orientation vers des services spécialisés.

32

Educar per crèixer (Éduquer pour grandir), un programme de participation citoyenne en milieu éducatif

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 5

Mairie de Cornellà de Llobregat (Espagne)
Mme Enric Térmens et M. Juan Jose González
On prétend, grâce à ce programme, élargir les perspectives éducatives des personnes et promouvoir l’éducation dans tous ses domaines, contribuant ainsi tout autant au développement individuel des citoyens qu’à celui, social, de la communauté. Le programme est basé sur l’idée que l’action éducative ne s’exerce pas seulement pendant les heures de cours, mais aussi en dehors de celles-ci: elle organise ainsi un nouvel espace de participation citoyenne, où règnent le dialogue et la collaboration entre la Mairie et toutes les personnes désirant s’impliquer activement.

33

Cooperants Viaris (Coopération sur la voie publique)

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 6

Mairie de Barcelone (Espagne)
Mme Nuria Cardona
Un groupe de jeunes âgés d’entre 20 et 25 ans, atteints du syndrome de Down, collaborent et assurent des tâches d’assistance aux heures d’entrée et de sortie des écoles. Le projet Cooperants Viaris rassemble des jeunes atteints du syndrome de Down ou de déficiences intellectuelles, autour de six établissements scolaires du district de Sarrià-Sant Gervasi, qui leur a dispensé une formation à la mobilité et à la sécurité routière grâce à laquelle ils peuvent désormais détecter les situations de risque ou d’insécurité, sans compter qu’ils ont acquis une expérience pratique quant à l’intégration dans la vie active.

34

La Rajoleria. Projet socio-éducatif Canaleta-Can Puis. Égaux et différents. Un regard créatif et novateur sur la diversité qui nous entoure

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 6

Mairie de Banyoles (Espagne)
Mme Anna Roura
Cette expérience, qui a pour origine un atelier expérimental de lecture dans la rue, a débuté à Banyoles suite à l’accroissement progressif de la population d’origine étrangère, plus précisément au quartier de Canaleta-Can Puig durant la dernière décennie. Banyoles est l’une des villes d’Espagne où le pourcentage de ressortissants étrangers de moins de 16 ans, essentiellement d’origine nord-africaine et subsaharienne (27 %), est le plus élevé.

35

Projet Masia Can Calopa: agriculture, insertion sociale, vignobles et vins à Barcelone

Vendredi 14 novembre / 10.30 - 11.00 h / Speakers' Corner 6

Coopérative La Olivera et Mairie de Barcelone (Espagne)
Mme Rocio Sanchez Muñoz
Le projet Can Calopa cherche à répondre aux besoins professionnels et aux difficultés d’insertion sociale que rencontre le collectif de jeunes handicapés psychiques, en leur proposant une solution originale au travers du modèle que représente ce qu’il est convenu de nommer «Agriculture sociale» (Social Farming). Can Calopa est donc un espace d’inclusion sociale, ouvert et participant à la ville, un espace de rencontre autour de la culture du vin et de l’agriculture périurbaine. Il se veut aussi, surtout pour l’enfance, un vecteur éducatif des nouveaux modèles d’agriculture et de travail social, en donnant de l’autonomie aux personnes en danger d’exclusion, c’est-à-dire les protagonistes de ce projet.

36

Programa mimar

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 1

Mairie de Santo Tirso. (Portugal)
Mme Ana Maria Moreira Ferreira
Le «Programa mimar» s’adresse à tous les enfants de l’enseignement primaire public (2 200) et vise à leur garantir des activités diversifiées stimulant chez eux le déploiement d’aptitudes personnelles, sociales et cognitives, en faisant la part belle au jeu, au divertissement et à la création. C’est ainsi que l’on réussit à développer l’esprit citoyen, en abordant de manière amusante des domaines à l’importance croissante, comme celui de la préservation de l’environnement naturel.

37

Projet 40*40 pour l’excellence académique -Axe sport

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 1

Institut numérique de récréation et de sport - Bogota (Colombie)
Mme Norma Castellanos
Ce projet a à voir avec l’instauration dans les écoles de Bogotá, capitale de Colombie, de la JOURNÉE UNIQUE, garantissant ainsi aux enfants et aux adolescents un accès permanent et de qualité à l’éducation, afin d’élargir la couverture de l’enseignement initial et d’étendre la journée dans le primaire et le secondaire. Par cette stratégie, on vise à combler les brèches de qualité de l’éducation, en élargissant une offre d’éducation publique inclusive et de qualité, capable d’aider les étudiants à accéder au système éducatif et à y demeurer, tout en en renforçant les capacités.

38

Leaders communautaires SCREAM

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 1

Comité pour le développement intégral de la famille (DIF) – Mairie de Morelia (Mexique)
M. Carlos Hernández López
Le programme Leaders Communautaires SCREAM se base sur le Manuel SCREAM (Supporting Children’s Rights Through Education, Arts and Media) de défense des droits des enfants par l’éducation, les arts et les moyens de communication. Ses activités visent en outre à faire connaître les droits des enfants et à aider ceux d’entre eux qui ont besoin, en tirant le meilleur d’euxmêmes et en améliorant leur estime de soi. Les participants déclarent vivre intérieurement des changements positifs, être satisfaits d’aider les autres en dépit de leurs propres carences et avoir très envie de continuer.

39

«BCN partage ses aliments». Une initiative pour la défense du droit universel à l’alimentation des citoyens en situation de pauvreté

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 2

Nutrition sans frontières, Hôtel Alimara du CETT, Barcelone (Espagne)
Mme Laia Coma
Projet dirigé par l’ONG «Nutrition sans frontières», qui a pour objet principal de collecter et de distribuer aux personnes les plus nécessiteuses les aliments non consommés des hôtels et des entreprises d’alimentation de la ville. Toutes les personnes impliquées s’engagent à ne pas jeter ces excédents alimentaires et à les faire parvenir aux personnes en danger d’exclusion sociale de notre ville. Ainsi, grâce à l’ONG NSF, les hôtels et les établissements d’alimentation participants, ainsi que d’autres organismes, peuvent distribuer des repas aux familles indigentes de la ville, généralement sous forme de petites rations. C’est dans un but bien précis qu’on a retenu cette présentation en rations familiales: les destinataires peuvent ainsi les consommer chez eux, avec leur famille, et ceci leur évite d’avoir à fréquenter une cantine sociale; nous parvenons ainsi à réduire les inégalités entre citoyens et citoyennes, et donc à prévenir leur exclusion sociale.

40

Éduquer dans la participation, une affaire en suspend

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 2

Mairie de Barberà del Vallès (Espagne)
M. Lluís Carol
La participation, considérée comme l’outil indispensable pour que la démocratie continue de se déployer, dans la mesure où elle est une des plus hautes expressions de cette dernière, de la liberté, du vivre-ensemble, de l’égalité, etc. L’idée était de produire un programme éducatif capable de promouvoir l’apprentissage de l’exercice de la citoyenneté au travers de la participation, dans l’espace de l’éducation formelle. A priori, la situation semblait légèrement contradictoire, ou du moins plutôt malaisée, étant donné que la participation ou la citoyenneté n’est envisageable ni comme une leçon à apprendre, ni comme une attitude que l’on puisse noter. C’était par conséquent un défique d’entreprendre l’apprentissage d’une telle expérience de vie, au sein de l’actuel système éducatif.

41

Service de soutien aux communautés de quartier de la ville de Barcelone

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 2

Coopérative Encís et Direction des services de prévention de la Mairie de Barcelone (Espagne)
M. Carles Fajardor
Les actions menées pour encourager le civisme et favoriser le vivre-ensemble dans les villes requièrent souvent des interventions à caractère préventif qui s’attaquent aux causes. Il convient donc de chercher des réponses larges tenant compte aussi bien des espaces publics que des espaces privés à usage collectif. Le Service s’adresse aux communautés de quartier de Barcelone qui souffrent de manques, notamment en matière d’organisation de la communauté de quartier, de participation et d’implication des habitants dans les affaires communautaires, de système d’entretien de la communauté, de gestion économique et de cohabitation entre voisins.

42

Atelier d’alphabétisation numérique à l’intention d’un groupe de femmes d’origine marocaine

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 3

Bibliothèques de Barcelone. Barcelone (Espagne)
Mme Magnolia Fuentes
Le projet «Alphabétisation numérique à l’intention d’un groupe de femmes d’origine marocaine» est issu d’une demande de la médiatrice de ce groupe exprimant le désir de ses membres de suivre une formation d’initiation à l’informatique. Ceci a été vu comme une chance d’ouvrir les services bibliothécaires à un groupe de personnes qui en fait rarement usage et d’accroître ainsi sa participation à l’une des ressources communautaires du quartier. La formation s’accompagnait également d’un atelier de relaxation et de contrôle émotionnel pour l’éducation.

43

Publication du livre «Contos de tantos cantos»

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 3

Mairie de Torres Vedra. (Portugal)
Mme Laura Ma. Jesús Rodriguez
L’idée-force de cette activité consiste à impliquer la communauté immigrée dans l’élaboration d’un livre valorisant la diversité culturelle, et à promouvoir la divulgation d’histoires multiculturelles. Au travers de la rencontre et du contact entre immigrés de diverses origines, modérés par un animateur, diverses expériences et connaissances sont partagées.

44

Réseau d’établissements de prise en charge de l’enfance et de l’adolescence en milieu ouvert

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 4

Mairie de Barcelone, avec 5 établissements et institutions de la ville (Espagne)
Mme Asunción Moreno
Le travail du réseau est axé sur la définition d’un modèle d’établissement en milieu ouvert propre à Barcelone, capable d’améliorer la réponse de la ville en matière de prise en charge de l’enfance et de l’adolescence en situation de risque social. Le fonctionnement en est articulé autour d’une réflexion comparative entre les aspects-clé du modèle. Il s’agit d’approfondir les concepts et les modes d’intervention, de systématiser les connaissances pratiques et de partager les bonnes pratiques. Le réseau se compose des 15 organismes et institutions qui gèrent les 19 établissements en milieu ouvert de la ville de Barcelone. Il a été constitué en 2006.

45

La ciutat on vull viure (La ville où je veux vivre)

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 4

École Virolai et Institut municipal d’informatique de Barcelone (Espagne)
Mmes Gemma Degollada et Chelo Fernández
Il nous appartient de former des citoyens compétents, engagés, ayant une vision globale du monde et impliqués dans leur environnement immédiat, c’est-à-dire leur ville. Avec pour objectifs d’établir un lien entre le travail éducatif effectué dans la classe et un contexte réel, interdisciplinaire et signifiant, afin de renforcer l’apprentissage et d’inciter garçons et filles à s’appliquer et à donner du sens à leur travail; d’impliquer les élèves dans la conception d’un modèle de ville durable en termes d’environnement et de social, participatif, solidaire et engagé, où l’innovation et la technologie sont des outils pour garantir une vie meilleure aux citoyens; de sensibiliser les jeunes au rôle de référence que les villes comme Barcelone, avec une volonté éducative, globale et solidaire, peuvent jouer pour d’autres villes du monde.

46

Teixint Mons (Tisser des mondes)

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 4

Mairie de Figueres. (Espagne)
M. Josep Marià Godoy
Un projet qui prévoit la collaboration avec un collectif avec lequel nous n’avons jamais travaillé directement jusqu’ici: le Casal de la Gent Gran de Figueres et l’Associació de la Gent Gran de Figueres (Maison et association du Troisième âge de Figueres). Inutile d’insister sur l’incalculable valeur du travail avec les personnes âgées; par contre, il est nécessaire de mettre en garde notre société contre ce qu’impliquerait le fait de ne pas compter sur ce collectif. Dans la comarque de l’Alt Empordà, aucune expérience n’avait encore réuni école, famille, administration et personnes âgées au sein d’un travail commun. C’est précisément pourquoi il y a été lancé un projet visant à mettre en relief, entre autres objectifs, la nécessité d’intégrer, dans un domaine ou un autre de la dynamique scolaire, le travail avec les personnes âgées.

47

Une Réalité ayant un Impact sur la Conscience Humaine (RICH)

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 6

Commune autonome de Caguas (Puerto Rico)
Mme Elba Acevedo
Camp de vacances à l’intention de jeunes d’entre 12 et 17 ans issus de communautés défavorisées du point de vue économique et exposées à un fort risque d’exclusion en raison de leur provenance. Le camp a lieu chaque été depuis juin 2004. L’activité a pour finalité d’ébaucher des stratégies propices à l’inclusion et à la solidarité communautaire, ainsi qu’à l’intégration des écoles dans les politiques municipales.

48

Smart Hort

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 6

École Rel, centre d’éducation spéciale et Institut municipal d’informatique de la Mairie de Barcelone (Espagne)
M. Victor Garcia
Ce projet est issu d’une idée des élèves à la suite de leur participation à un Projet d’audience publique. Il s’agissait de transformer les plates-bandes du potager urbain de l’établissement éducatif spécialisé Rel en plates-bandes «intelligentes», en recourant aux nouvelles technologies mobiles et à des cartes informatiques susceptibles d’être programmées par les élèves euxmêmes, à partir d’un langage de programmation comme le Scracht, accessible en raison de ses caractéristiques au profil de compétences qui définit nos élèves.

49

Cours en milieu hospitalier

Samedi 15 novembre / 11.00 - 11.30 h / Speakers' Corner 6

Secrétariat à l’Éducation de Sorocaba. (Brésil)
M. José Simôes de Almeida Junior
Ce projet a pour objet principal l’accompagnement pédagogique d’enfants et de jeunes atteints de troubles graves de santé et qui ne peuvent donc pas, définitivement ou provisoirement, assister à l’école conventionnelle. Des stratégies sont mises en œuvre afin de rendre possible cet accompagnement du processus de développement et de construction de la connaissance chez ces enfants, ces jeunes et ces adultes immatriculés dans le système municipal d’enseignement.